Visite conjointe des Nations Unies et de ses partenaires à l'Est

Les Chefs d'Agences du système des Nations Unies et les partenaires avec les bénéficiaires d'un projet de fabrication de foyers améliorés à Gado à l'Est

La visite conjointe ONU/partenaires dans la Région de l’Est du Cameroun confirme les besoins humanitaires mais aussi les opportunités de relèvement et de développement

Les Chefs d’Agences du système des Nations Unies accompagnés du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, des Ambassadeurs de la Suisse et de la République Centrafricaine, la Banque mondiale, KOICA, DFID et l’Allemagne ont été en visite de projets dans les localités de Garoua Boulaï, d’Abo Boutilla, de Yoko Sire et de Gado dans la Région de l’Est du Cameroun.

Cette visite a été pour les Nations Unies et ses partenaires, l’occasion d’échanger avec les réfugiés et les populations hôtes de cette région. Ils ont au cours des échanges avec les bénéficiaires des projets, les groupes de femmes, d’hommes et d’enfants, écouté les besoins et les aspirations des uns et des autres, et identifié les perspectives dans le cadre de l’aide humanitaire et du développement des populations de la région de l’Est en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie.

La Région de l’Est est affectée par une situation humanitaire qui est venue exacerber la précarité des populations de cette région classée parmi les quatre les plus vulnérables du pays. D’autre part, la population de cette région est classée 2ème parmi les plus atteintes de VIH/Sida au Cameroun et les plus vulnérables étant les jeunes de 15 à 19 ans.

« Le passage entre l’urgence humanitaire et le développement constitue l’un des plus grands défis dans l’assistance que nous devons apporter », a relevé S.E.M. Pietro Lazzeri, Ambassadeur de Suisse au Cameroun.

« Les populations et le Gouvernement camerounais ont fait preuve d’hospitalité à l’endroit des réfugiés centrafricains et le système des Nations Unies et les partenaires n’ont cessé d’être aux côtés de ces populations dans le besoin », a relevé S.E.M. Martial Beti-Marace, Ambassadeur de la République centrafricaine. Cependant, Les ressources sont en baisse. L’assistance alimentaire, l’éducation, l’accès à l’eau, l’amélioration de l’accès aux services de santé, l’accompagnement des populations et surtout des jeunes en matière de formation et d’activités génératrices de revenus sont entre autres les besoins qui ont été exprimés par les réfugiés et les populations hôtes.

« Au terme de cette mission conjointe de terrain, le système des Nations Unies est résolu à mettre à mettre en commun les expertises de ses agences, pour accompagner le Gouvernement du Cameroun dans le relèvement de cette région aussi bien sur le plan du développement que de l’assistance humanitaire » a indiqué Mme Allegra Baiocchi, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Cameroun.

 

Pour plus d’information, prière de contacter:

UNICEF: Brigitte Helali, Chief Partnership, Advocacy and communication; Email: bhelali@unicef.org; Tel. 690 031 739

UNHCR: Raissa Ngou, Reporting Assistant, Email : ngou@unhcr.org; Tel 693 017 380

PAM: Sofia Engdahl, Reports and Communication Officer, Email : sofia.engdahl@fp.org Tel. 690 308 963

UNFPA: Jeannette Kamdem, Email: kamdem@unfpa.org

Bureau du Coordonnateur Résident des Nations Unies : Bibiane Mouangue, Communication Analyst ; Tel : 690 20 69 42 : Email : bibiane.mouangue@one.un.org