Campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles

Crédit photo UNFPA

Le 25 novembre 2017, le lancement des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes a été marquée par la campagne « TOUS UNIS » et sur le thème « Ne laisser personne de côté : mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles ». Ce thème reflétera le principe essentiel du Programme transformatif à l’horizon 2030 pour le développement durable.

Les activités de cette campagne se mènent aussi bien au niveau central à Yaoundé que régional à Maroua. A cet effet, le 25 novembre dernier à Maroua, s’est tenue une exposition à laquelle l’UNFPA et d’autres  partenaires impliqués dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, à savoir ONU-FEMMES, Plan Cameroun, ALVF, CMPJ, CPF, SAARE TABITA, Association des femmes et des réfugiés de Minawao ont participé activement  à travers leurs différents stands.

La cérémonie officielle de visite de cette exposition était conduite par le représentant du Gouverneur de la région de l’Extrême-Nord. l’UNFPA a exposé plusieurs publications portant sur ses différents programmes d’interventions en appui au Gouvernement du Cameroun dans les domaines prioritaires de la santé maternelle, santé reproductive des adolescents et les violences basées sur le genre. Dans ce stand, on y retrouvait des kits de dignités et kits hygiéniques pour les femmes réparées des fistules obstétricales. L’UNFPA s’est aussi démarqué en organisant  des cliniques mobiles qui ont permis d’offrir des services de planification familiale.

Plus de 500 visiteurs se sont rendus à cette exposition, parmi lesquels, les responsables des délégations régionales du MINPROFF, du MINAS et les Chefs des Sous-Bureaux des agences des nations unies.

Avant de procéder à la visite de tous les stands et des cliniques mobiles de l’UNFPA.

le représentant  du Gouverneur de la région de l’Extrême-nord a, à l’occasion, exhorté les populations à un engagement collectif pour une société sans violence, Pour rendre l’atmosphère plus détendue, les enfants de la communauté ont exécuté des danses et des sketchs portant sur le mariage précoce.