Centre de presse

  • 26 janv. 2018

    En 2018, le nombre de personnes dans le besoin humanitaire est passé de 2,9 millions de personnes en 2017 à 3,3 millions de personnes. Le plan de réponse humanitaire 2018 cible 40% d’entre elles. « Soutenir cette réponse humanitaire va permettre d’assister ces personnes qui ont besoin d’une aide urgente, mais aussi d’investir pour créer les conditions nécessaires pour un développement durable et inclusif »

  • 28 déc. 2017

    Chiffré à 304 millions de dollars, le plan de réponse humanitaire du Cameroun pour l’année 2018 cible une population de 1, 3 millions de personnes dans le besoin avec pour priorité de sauver des vies, renforcer la protection, et répondre aux besoins aigus et chroniques des populations les plus vulnérables dan les régions de l’extrême Nord, du Nord, de l’Adamaoua et de l’Est

  • 29 nov. 2017

    Le 25 novembre 2017, le lancement des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes a été marquée par la campagne « TOUS UNIS » et sur le thème « Ne laisser personne de côté : mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles ». Ce thème reflétera le principe essentiel du Programme transformatif à l’horizon 2030 pour le développement durable.

  • 25 oct. 2017

    Avec 22 agences, Fonds et Programmes des Nations Unies présents au Cameroun, cette célébration était d’une part, l’occasion pour le Gouvernement du Cameroun et les Nations Unies, de saluer la contribution inestimable des bailleurs de fonds et de la société civile à la réponse aux défis humanitaires et de développement du pays, et d’autre part, d’informer les populations des résultats de l’appui des Nations Unies au Gouvernement du Cameroun.

  • 25 oct. 2017

    Cette année, le Cameroun se joindra une fois de plus à la communauté internationale, pour célébrer cette journée sous le thème : « préserver la paix et promouvoir le développement durable, un engagement collectif au profit de toutes les générations ».

  • 22 sept. 2017

    La Région de l’Est est affectée par une situation humanitaire qui est venue exacerber la précarité des populations de cette région classée parmi les quatre les plus vulnérables du pays. D’autre part, la population de cette région est classée 2ème parmi les plus atteintes de VIH/Sida au Cameroun et les plus vulnérables étant les jeunes de 15 à 19 ans.

  • Le nouveau Coordonnateur Résident du système des Nations Unies, Coordonnateur humanitaire et Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement au Cameroun, Mme Allegra Maria Del Pilar Baiocchi a présenté ses lettres d’introduction au Ministre Mbella Mbella Lejeune, Ministre des Relations Extérieures, le 18 juillet 2017 , Commençant officiellement son mandat dans le pays.

  • Mon séjour à Yaoundé a permis de faire le point de la situation deux mois après cette dernière visite. A ce propos, j’ai eu des échanges fructueux et pleins d’espoir avec les autorités nationales, y compris le Secrétaire Général de la Présidence de la République, le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, le Ministre des Relations Extérieures et le Délégué Général à la Sûreté Nationale. Nous avons évoqué, entre autres, les mesures annoncées le 30 mars par le gouvernement pour répondre à certaines préoccupations des avocats et des enseignants des régions anglophones.

  • Le présent atelier sera l’occasion pour toutes les parties prenantes de ce processus, d’être informés de l’importance du processus de relèvement et de consolidation de la paix dans les régions du Septentrion et de l’Est ; du chemin parcouru depuis le lancement du processus ; des résultats préliminaires des travaux des groupes thématiques.

  • Cette année marque le 71ème anniversaire des Nations Unies, mais également le dernier traditionnel message de M. Ban Ki-moon en tant Secrétaire Général des Nations Unies que je vais vous lire tout de suite, pour ensuite partager succinctement avec vous quelques éléments saillants de la réponse du Système des Nations Unies aux défis humanitaires et de développement du pays en cette année 2016.