OCHA

Bureau de la coordination des affaires humanitaires

UN-CMR-NOTATARGE

Mandat de l’Organisation :

La mission du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA)est de mobiliser et de coordonner une aide humanitaire qui soit effective et qui réponde aux principes humanitaires, en partenariat avec les acteurs nationaux et internationaux, afin de:

  • Soulager la souffrance humaine lors des catastrophes naturelles ou au cours de situations complexes d’urgence;
  • Promouvoir des mécanismes d’alerte précoce et les efforts de préparation et de prévention afin d’assurer une réponse rapide, effective et appropriée aux urgences humanitaires;
  • Faciliter des solutions durables;
  • Plaider pour les droits des personnes affectées par une crise.

Mission de l’Agence au Cameroun :

En mai 2015, le bureau régional d’OCHA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (ROWCA) a déployé une présence OCHA à Yaoundé puis une antenne à Maroua dans le nord du pays. Cette présence renforcée permet à OCHA de soutenir la réponse découlant aux priorités découlant des trois crises simultanées qui affectent les communautés les plus vulnérables du pays, notamment dans la région de l’Extrême-Nord. Pour 2017, les partenaires humanitaires estiment que 3,2 millions de personnes, dont plus de la moitié sont des femmes et des enfants, ont urgemment besoin de protection et/ou d’assistance la plus élémentaire. Parmi elles, 2,8 millions de personnes se trouvent également en situation d'insécurité alimentaire.

Pour répondre de manière intégrée et ciblée aux vulnérabilités majeures qui affectent les populations - insécurité alimentaire, malnutrition, épidémies, conflits et déplacements de populations, ainsi que catastrophes naturelles – OCHA, conjointement avec les agences des Nations Unies, les ONG et le Gouvernement, mène des évaluations multisectorielles rapides afin d’identifier les besoins prioritaires des personnes affectées au Cameroun et mobiliser les ressources nécessaires.

OCHA coordonne, au niveau national, les groupes sectoriels et a permis de renforcer la structure de coordination ainsi que l’inclusion des ONG nationales et internationales dans les mécanismes de coordination permettant d’éviter la duplication de la réponse. Dans un contexte où l’accès humanitaire demeure un défi majeur, OCHA est en train de mettre en œuvre un mécanisme systématique de collecte de données pour analyser les obstacles à l’accès et développer une stratégie afin d’améliorer l’accès humanitaire.

A l’Extrême Nord, OCHA est en charge de la coordination civilo-militaire qui a pour objectifs de promouvoir et garantir le respect des principes humanitaires ainsi que de faciliter les interactions entre les humanitaires et les forces armées. Depuis juin 2016, OCHA coordonne également l’opération humanitaire transfrontalière entre le Cameroun et le Nigeria afin d’assister les populations nigérianes affectées par le conflit et qui ne peuvent être atteinte depuis le Nigeria. Cette action est fortement appuyée par la mise la coordination civilo-militaire en place à l’Extrême Nord.

OCHA joue également un rôle important dans la mobilisation de financements d’urgence en faveur des agences des Nations Unies à travers le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF). Le CERF constitue l’une des voies les plus rapides et efficaces pour assurer une intervention humanitaire rapide en faveur des victimes de catastrophes naturelles et de conflits armés. Au Cameroun, plus particulièrement à l’Extrême Nord, ces allocations ont permis d’assister près de 200'000 personnes nécessitant une assistance humanitaire d’urgence.