FAO

Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture

un-cmr-unwomen.AGRICULTURE

L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a été créée en octobre 1945 dans le but d’améliorer l’état nutritionnel, le niveau de vie, la productivité agricole et les conditions de vie des populations. Le Cameroun est membre de la FAO depuis 1960, et la coopération a encore été renforcée avec l’ouverture d’une Représentation de la FAO en 1978 et le 4 septembre 2015, un nouvel accord de siège instituant un Bureau de Partenariat et de Liaison  assorti d’un programme de coopération FAO/Cameroun  a été signé. Au fil des ans, l’aide de la FAO a couvert  une large gamme d’interventions, comme la mise en œuvre au niveau national du Programme spécial pour la sécurité alimentaire et le renforcement des capacités nationales pour formuler des politiques et des projets liés à l’alimentation et l’agriculture. Aujourd’hui, un des défis  majeurs de cette coopération est le renforcement de la résilience des communautés rendues vulnérables par les différents chocs climatiques notamment dans le Grand Nord et l’Est. 

Régions du Cameroun couvertes : Toutes les 10 Régions 

Date de signature du premier Accord de Siège : 2 septembre1978

Nouvel Accord de Siège instituant le Bureau de Partenariat et de Liaison signé: 04 septembre 2015

Domaines d’intervention de l’organisme :

  • Développement des capacités nationales dans les secteurs agricole, agropastoral, forestier et halieutique ;
  • Appui aux institutions agricoles publiques et privées ;
  • Renforcement des organisations paysannes ;
  • Développement des petites et moyennes entreprises (PME) du secteur agricole et agroalimentaire, par la mise en place des infrastructures en milieu rural (infrastructures de stockage et de transformation,  mise en réseau des producteurs et acheteurs des produits alimentaires, ouvrages d’irrigation et de drainage, pistes agricoles) ;
  • Interventions en situation d’urgence et de lutte contre les calamités naturelles menaçant la sécurité alimentaire du pays (criquets migrateurs, oiseaux granivores, sécheresse, inondations…) ;
  • Elaboration et le respect des normes alimentaires.

Objectifs à court terme: Poursuivre l’atteinte des objectifs du Développement Durable pour le développement, en occurrence l’objectif n°2.

Modus operandis/procédure à suivre pour obtenir toute forme d’assistance : Les projets d’assistance sont transmis à la Représentation de la FAO par les ministères (Agriculture, Elevage, Forêts, Recherche…).

Rôle futur de l’organisation dans le cadre de la mondialisation : Faim zéro d’ici 2030 au plan mondial.