CEA

Commission Economique pour l'Afrique

UN-CMR-CEA

Mandat de l’Organisation: 

Créée en 1958 par le Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies, la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) est l'une des cinq commissions régionales. Elle a pour mandat d’appuyer le développement économique et social de ses États membres, d’encourager l'intégration régionale et de promouvoir la coopération internationale pour le développement de l'Afrique. Elle est composée de tous les 54 États Africains.

Date de création au Cameroun : 1962  

Espace couvert par notre Bureau en Afrique centrale : 

Etant l’un des 5 bureaux sous-régionaux, le Bureau de la CEA pour l’Afrique centrale couvre les Etats membres suivants: le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Centrafricaine, la  République Démocratique de Sao Tome & Principe et le Tchad. Compte tenu de sa mission visant à  soutenir les Communautés Economiques Régionales, à savoir la CEMAC et la CEEAC, ainsi que leurs institutions spécialisées, la CEA en Afrique centrale collabore également avec l'Angola, le Burundi et la République Démocratique du Congo. Le Bureau travaille aussi avec des Organisations Non Gouvernementales, la société civile, des universités, des institutions de recherche et le secteur privé. Les activités de la CEA en Afrique centrale s’inscrivent dans le cadre de la mission de la Commission  visant à assurer  la transformation économique et sociale du continent.

Mission de l’Agence

Assurer  la transformation économique et sociale des Etats-membres en Afrique centrale en se focalisent sur : la collecte d'informations nécessaires à l’élaboration de  profils pour chacun les pays couverts ; la collaboration en matière de formation et le renforcement des relations avec les instituts nationaux de statistiques ; l’aide à la formulation des politiques économiques et sociales par les Etats membres en Afrique centrale ; la fourniture des services- conseils aux Etats membres de la sous-région, aux Communautés Economiques Régionales et aux autres acteurs du développement afin de promouvoir l'intégration régionale et les initiatives sous-régionales ; et, la facilitation de la mise en œuvre conjointe par les organisations du système des Nations Unies de leurs activités dans la sous-région.

Domaines d’intervention:

  • Politique macroéconomique
  • Intégration régionale et Commerce
  • Développement social
  • Ressources naturelles
  • Innovation et technologie
  • Genre
  • Gouvernance