Profil pays

carte du Cameroun

Le Cameroun en bref

Situé entre l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale, le Cameroun couvre une superficie de 475,442 km². Durant les dernières décennies le pays a acquis la réputation d’être un ilôt de stabilité dans une zone géographique trouble, entouré par le Nigeria, la République Centrafricaine, le Tchad, le Congo, le Gabon et la Guinée Équatoriale. Le Cameroun est divisé en dix régions – deux anglophones et huit francophones. Son président Paul Biya dirige le pays depuis 1982 après avoir été réélu pour un sixième mandat en 2011.

Peuplé par plus de 24 millions d’habitants, le Cameroun jouit d’un accès à de nombreuses ressources naturelles en particulier le gaz, le pétrole, le bois, les minerais ainsi que des ressources agricoles. Malgré cela, le pays se classe toujours au 153e rang sur 187 dans la dernière liste de l’Indice de Développement Humain (IDH) de 2015. Plus d'un tiers de la population vit en dessous du seuil de pauvreté - une situation qui a peu changé au cours des quinze dernières années. Ce sont les enfants qui sont souvent les plus touchés par cette pauvreté : au Cameroun aujourd'hui, les enfants nés dans les familles les plus pauvres sont deux fois plus susceptibles que les autres de mourir avant l'âge de cinq ans, deux fois plus susceptibles de ne pas terminer l'école primaire et quatre fois plus susceptibles de souffrir d'une croissance retardée.

Une triple crise humanitaire

Le Cameroun souffre aujourd'hui de plusieurs crises humanitaires complexe et sans précédent:

  • Les violences perpétrées par Boko Haram dans le Nord-Est du Nigéria, ainsi que les raids transfrontaliers et les attentats suicides au Cameroun ont entraîné l'afflux massif de réfugiés nigérians et le déplacement de centaines de milliers de Camerounais qui ont été contraints de fuir leurs maisons.
  • La crise en cours en République Centrafricaine a d'emblée suscité un afflux de réfugiés qui ont cherché protection et assistance dans les régions de l'Est, de l'Adamaoua et du Nord du Cameroun. Le Cameroun est le pays qui acceuille le plus grand nombre de réfugiés centrafricains.
  • Les conflits et l'insécurité régionale ont fait que de nombreuses communautés, en particulier dans les régions du Nord, de l’Extrême-Nord, de l'Adamaoua et de l'Est, ont un accès très limité aux services les plus élémentaires tout en subissant un niveau élevé d'insécurité alimentaire et de malnutrition, parallèlement à un risque croissant d'épidémies.
  • La crise sociales dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun est à l'origine du déplacement de miliers de camerounais aussi bien au Nigéria voisin qu'à l'intérieur du pays suite aux attaques et représailles. 

Entre 2014 et 2016, le nombre de personnes dans le besoin est passé de 2 millions à 2,7 millions, et devrait atteindre près de 3 millions en 2017. Parmi ses voisins d'Afrique centrale, le Cameroun est le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés. Plus de 259 000 réfugiés de la République Centrafricaine sont hébergés dans les régions de l'Est, de l'Adamaoua et du Nord, tandis que 20 000 autres résident dans les zones urbaines. La région de l'Extrême-Nord (les réfugiés nigérians sont recensés essentiellement dans cette région, et non dans tout le septentrion) accueille près de 87 000 réfugiés nigérians, dont 62 829 étaient enregistrés dans le camp de Minawao en mi-avril 2017. En outre, 223 642 Camerounais restent déplacés à l'intérieur du pays.